Date de publication11 Mar 2019 - 17:44
Code d'article : 408217

L'Iran mène seul la lutte contre la drogue

Taghrib (APT)
La police iranienne a découvert et saisi plus de 2 300 kilogrammes de stupéfiants à la suite de deux opérations dans le sud-est du pays, a annoncé dimanche un policier locale.
L

Les forces de la Police ont réussi à saisir deux gros lots de drogues illicites et à détenir un certain nombre de membres d'une cellule de passeur clandestin dans les deux opérations, a déclaré Ahmad Taheri, commandant adjoint de la police de la province de Sistan-Balûchistân, dans le sud-est du pays.

La première opération a eu lieu à Saravan, à la suite de laquelle deux berlines Peugeot dissimulées avec 900 kg d'opium, 327 kg de haschisch et deux fusils Kalachnikov ont été saisis.

Lors d'une autre opération dans la ville de Nikshahr, les forces de police ont découvert 1,32 tonne d'opium, 53,7 kg d'héroïne et 3 kg de drogues illicites de divers types, a expliqué Taheri.

La province de Sistan et Balûchistân est situé au sud-est du pays à plus de mille kilomètres de la capitale Téhéran et est frontalier de l’Afghanistan et du Pakistan. Cette province est la principale porte d’entrée de l’opium et autres stupéfiants.


 
votre nom
Votre adresse email