Date de publication10 Feb 2019 - 15:23
Code d'article : 401551

Jizan: les combattants yéménites continuent de frapper les positions de la coalition

Taghrib (APT)
Le 8 février, les combattants d'Ansarallah ont poursuivi leur attaque dans la province de Jizan, dans le sud de l’Arabie saoudite, et ont pris d’assaut la ville d’al-Qimah à la suite de violents affrontements avec l’armée saoudienne.
Jizan: les combattants yéménites continuent de frapper les positions de la coalition

Les médias du groupe yéménite ont diffusé une vidéo montrant des combattants d'Ansarallah qui ont pris d’assaut la ville et ramassé les armes laissées par des soldats saoudiens. Les armes comprenaient un fusil d’assaut G36 de fabrication allemande et un mortier de 60 mm.

Un jour plus tôt, des combattants d'Ansarallah avaient pris d’assaut 15 positions de l’armée saoudienne à Jizan. Plusieurs éléments et commandants de la coalition pro-Riyad auraient été tués lors des affrontements.

Par ailleurs, la coalition saoudienne a intensifié ses frappes aériennes sur les positions des forces conjointes yéménites dans le nord du pays pour tenter de mettre fin à ces attaques transfrontalières. Cependant, cette stratégie reste inefficace.

Les attaques d'envergure d'Ansarallah et de l'armée yéménite pourraient forcer l’Arabie saoudite à accepter un accord de cessez-le-feu qui couvrirait sa frontière avec le Yémen lors de la prochaine série de pourparlers de paix, qui se dérouleront bientôt au Koweït. Un tel accord profiterait aux deux parties.

 
votre nom
Votre adresse email