Date de publication4 Mar 2018 - 16:21
Code d'article : 315990

L'Iran ne négociera son programme de missiles

Taghrib (APT)
Samedi, un haut responsable militaire iranien a dit à Téhéran que l'Iran ne négociera pas son programme de missiles tant que l'Europe et les États-Unis n'auront pas détruit leurs armes et missiles nucléaires.
L
"Ce que disent les Américains, par désespoir, sur la mise en œuvre de restrictions sur les capacités de l'Iran en matière de missiles n'est qu'un rêve qu'ils ne concrétiseront jamais", a déclaré samedi le chef d'état-major adjoint des forces armées, le brigadier général Massoud Jazayeri.

Les préoccupations des États-Unis concernant la puissance nucléaire iranienne résultent de "leurs échecs et de leurs défaites dans la région", a dit M. Jazayeri.

Par ailleurs, le développement des capacités de l'Iran en matière de défense a placé les États-Unis dans une position plus faible, a-t-il dit, exhortant les forces américaines à quitter la région.

"La condition préalable à des pourparlers sur le programme de missiles iranien est le démantèlement des armes nucléaires et des missiles à longue portée américains et européens", a dit M. Jazayeri.

Dans le droit fil des pressions américaines, l'Europe a accentué les pressions qu'elle fait peser sur l'Iran pour engager des négociations sur le développement du programme de missiles du pays.

L'Iran a réitéré que ses forces militaires vont continuer à renforcer leurs capacités en matière de défense et leur puissance de dissuasion.

Par ailleurs, le ministère iranien des Affaires étrangères a annoncé que l'Iran n'autorise aucune ingérence dans ses affaires intérieures ou dans ses politiques en matière de défense, en particulier dans son programme de missiles.
votre nom
Votre adresse email