Date de publication22 Jan 2018 - 15:10
Code d'article : 307267

Le président syrien dénonce l'offensive turque en Syrie

Taghrib (APT)
Le président syrien Bachar al-Assad a condamné dimanche l'opération menée par la Turquie sur Afrine, région contrôlée par les Kurdes dans le nord du pays en guerre, affirmant qu'Ankara soutenait ainsi des groupes extrémistes.
Le président syrien dénonce l
"L'agression turque brutale sur la ville syrienne d'Afrine est indissociable de la politique du régime turc depuis le premier jour de la crise syrienne, une politique essentiellement fondée sur le soutien au terrorisme et aux organisations terroristes, quelles qu'elles soient", a déclaré M. Assad, dans un communiqué diffusé par l'agence de presse officielle Sana.
 
Des soldats turcs sont entrés dimanche dans la région d'Afrine, au deuxième jour d'une vaste offensive contre une milice kurde considérée comme "terroriste" par Ankara.

Depuis le début du conflit syrien en 2011, Damas a critiqué à plusieurs reprises Ankara pour son soutien aux rebelles, l'accusant de financer des factions armées.

Alors que la Turquie a multiplié la semaine dernière les avertissements sur une potentielle intervention militaire, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Moqdad, a averti que la Syrie pourrait abattre les avions de combat turcs.

Mais Damas a également durci ses positions contre les autorités kurdes, qui ont mis en place des institutions semi-autonomes dans certaines parties du nord de la Syrie, y compris à Afrine.

Samedi, un responsable au sein du ministère des Affaires étrangères syrien a nié que la Syrie ait été informée par Ankara de l'opération militaire contre Afrine, la qualifiant de "nouvelle attaque turque contre la souveraineté de la Syrie".
 
votre nom
Votre adresse email