Date de publication23 Dec 2017 - 11:50
Code d'article : 301012

Le mandat du Tribunal spécial pour le Liban est prolongé

Taghrib (APT)
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a prolongé de trois ans le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) qui est chargé de poursuivre les auteurs d'un attentat perpétré à Beyrouth en février 2005, a dit son porte-parole vendredi.
Le mandat du Tribunal spécial pour le Liban est prolongé
Le mandat a été prolongé jusqu'au 1er mars 2021, ou jusqu'à ce que le jugement des affaires soit prononcé si celui-ci intervient à une date antérieure, a indiqué le porte-parole de M. Guterres, Stéphane Dujarric, dans un communiqué.

Établi à La Haye, aux Pays-Bas, le TSL est un tribunal indépendant qui a été créé à la demande du gouvernement libanais pour organiser les procès des personnes accusées d'avoir perpétré l'attentat du 14 février 2005 à Beyrouth qui a coûté la vie à 22 personnes, dont l'ancien Premier ministre libanais Rafik Hariri.

Le secrétaire général a réaffirmé l'engagement des Nations unies de soutenir les travaux du tribunal dans la lutte contre l'impunité pour des crimes aussi graves, et de s'assurer que les responsables soient traduits en justice.
votre nom
Votre adresse email