Date de publication14 Jul 2021 - 14:45
Code d'article : 511569

Les pourparlers de Vienne n'ont pas encore donné de résultats positifs

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Faisant référence à la mise en œuvre de l'accord nucléaire iranien, le PAGC, un député a déclaré que les discussions de Vienne n'ont pas encore produit de résultats positifs pour le pays.
Les pourparlers de Vienne n
Dans une interview accordée à l'agence de presse Mehr, mercredi, à l'occasion de l'anniversaire de la conclusion du Plan d'action global conjoint (PAGC), Hujjat ul-islam Seyyed Mahmoud Nabavian a déclaré : "Cela fait six ans que le PAGC a infligé de lourds dommages au pays. Non seulement aucune des sanctions imposées contre l'Iran n'a été levée, mais le nombre de sanctions a considérablement augmenté."

Le nombre de sanctions imposées à l'Iran par les États-Unis est passé de 700 sous l'administration de l'ancien président Obama à 1 600, a-t-il critiqué.

Les négociations nucléaires n'ont rien donné d'autre que d'infliger de lourds dommages à la République islamique d'Iran, a-t-il souligné.

Critiquant l'administration Rohani, le député a déclaré que l'administration actuelle pensait que l'autre partie devait résoudre les problèmes du pays et qu'elle parlait constamment de négociations et liait les solutions des problèmes aux négociations et aux accords avec les pays occidentaux, mais que le futur gouvernement de la République islamique d'Iran devrait prêter attention aux potentiels et aux capacités du pays.

Le législateur s'est également adressé à la prochaine administration sous la présidence de Seyyed Ebrahim Raïssi et a déclaré que l'administration Raïssi doit compter à 90 % sur les capacités nationales et ne se concentrer qu'à 10 % sur les négociations du PAGC.

Si les sanctions doivent être levées, toutes les sanctions doivent être levées, mais si les autres parties du PAGC veulent prolonger les négociations pour rien, la République islamique d'Iran ne doit pas tergiverser et doit s'orienter vers le maintien des intérêts du pays dans le secteur nucléaire, a-t-il souligné.
http://www.taghribnews.com/vdcb08bs9rhb8sp.kiur.html
votre nom
Votre adresse email