Date de publication4 Nov 2020 - 15:34
Code d'article : 481046

La coopération entre les pays musulmans, est la condition de la croissance et du développement des pays islamiques

Taghrib (APT)
La coopération entre les pays musulmans, est la condition de la croissance et du développement des pays islamiques et plus que jamais, nous avons besoin de cette unité.
La coopération entre les pays musulmans, est la condition de la croissance et du développement des pays islamiques
Selon les historiens chiites, le 17ème jour du mois de Rabi 'al-Awal, est le jour de la naissance du Prophète de l'Islam (PSL) venu guider les gens des ténèbres à la lumière, et des divisions à l'union.

Dans une interview accordée à l'Agence iranienne de presse coranique (IQNA) à l'occasion de la Semaine de l'unité, le militant bahreïni des droits de l’homme, Ebtesam al-Sayegh, a condamné le manque de respect du gouvernement français aux valeurs de l'islam et la faiblesse des dirigeants islamiques face à ces insultes.
 
Ebtesam Al-Sa’egh, a qualifié les réseaux sociaux et le cyberespace « d’opportunités » pour diffuser les principes de l'Islam et éviter l'extrémisme, et a déclaré : « Dans cet espace, nous sommes confrontés à des attitudes anti-islamiques, nous devons donc travailler plus dur pour renforcer notre union. Après la victoire de la révolution islamique d'Iran, le guide suprême de la révolution, l’imam Khomeiny, a instauré « la Semaine de l'unité » pour promouvoir l'amitié et la coopération entre les musulmans, chiites et sunnites.
 
Les nations musulmanes souffrent de problèmes de chômage, de problèmes politiques, de corruption et d’une détérioration de la situation des droits de l'homme. Ces réseaux peuvent fournir une plate-forme de coopération et d’échanges d’informations pour faire disparaitre les obstacles à l’unité des musulmans, et lutter contre l'extrémisme et le terrorisme qui sévissent au nom de l'islam et des musulmans.
 
 La coopération entre les pays musulmans, est la condition de la croissance et du développement des pays islamiques et plus que jamais, nous avons besoin de cette unité. La faiblesse de nos pays est le résultat des trahisons de certains dirigeants de pays islamiques qui font tout pour supprimer et tuer les révolutionnaires. Les érudits musulmans et les représentants des organisations islamiques internationales doivent être conscients et prêts à affronter les complots intellectuels et économiques de l’ennemi qui touchent les jeunes générations.
 
Nous devons nous préparer à une guerre douce très dangereuse pour les sociétés islamiques. Les réseaux sociaux et le cyberespace sont une bonne occasion pour diffuser les principes de l'islam et dénoncer l'extrémisme, et il est nécessaire d’élaborer des lois dissuasives face aux insultes à l'islam ».
http://www.taghribnews.com/vdchkznk-23n6vd.4ft2.html
votre nom
Votre adresse email