Date de publication12 Aug 2020 - 12:56
Code d'article : 472359

La nécessité de l'utilisation complète du potentiel des pays islamiques pour sortir de la crise économique

Taghrib (APT)
L'influence régionale de la République islamique d'Iran a entraîné le changement de la balance de la puissance régionale pour créer un système régional en faveur de l'Iran. Comme sa situation au niveau mondiale, l'hégémonie des Etats-Unis est en voie de destruction dans la région du Moyen-Orient.
La nécessité de l
Les Etats-Unis tentent d'empêcher l'augmentation de l'influence régionale de l'Iran et ses relations avec d'autres pays et le front de la résistance. La puissance balistique et défensive de la République islamique d'Iran accroît la puissance régionale de ce pays islamique. Les Etats-Unis essaient d'affaiblir ces facteurs de la puissance de l'Iran par de lourdes sanctions économiques.
 
Dans un entretien avec le journaliste de l'agence Taghrib (APT), Hadi Mohammadi, spécialiste des questions politiques a analysé l'influence régionale de l'Iran face à celle des Etats-Unis.
Nous devons considérer l'influence régionale par deux dimensions; premièrement, L'influence régionale de la République islamique d'Iran a entraîné le changement de la balance de la puissance régionale pour créer un système régional en faveur de l'Iran. Comme sa situation au niveau mondiale, l'hégémonie des Etats-Unis est en voie de destruction dans la région du Moyen-Orient. Lorsque la République islamique d'Iran insiste sur l'expulsion des Etats-Unis de la région, les plus hauts responsables militaires américains réagissent à cette question et essaient de justifier la présence de long terme des Etats-Unis dans le cadre d'une doctrine de la politique étrangère de Washington. Cela montre que l'hégémonie des Etats-Unis, comme sa situation mondiale, est en voie de destruction de la région du Moyen-Orient, a indiqué M. Mohammadi.
 
Deuxièmement, les Etats-Unis perturbent les relations amicales entre l'Iran, ses voisins et ses alliés régionaux. Cela est une approche par laquelle les Etats-Unis utilisent tous ses potentiels dont les sanctions régionales pour arriver à leur objectif. Le Guide suprême l'a indiqué dans ses propos. Pour affronter ces sanctions, la République islamique d'Iran a planifié ses relations avec ses voisins au plus haut niveau et même elle a amélioré ses relations avec certains voisins au niveau stratégique. Par exemple, l'Iran a renforcé ses relations économiques avec plus de 15 pays dont l'Irak. De cette manière, l'Iran a pu diminuer et neutraliser les pressions des Etats-Unis, a-t-il continué.
 
Lors du déplacement de Mostafa al-Kazemi, premier ministre de l'Irak, en Iran, Téhéran et Bagdad ont programmé pour une relation économique de 20 milliards de dollars et actuellement, les deux pays sont en train d'être arrivés au niveau de 12 milliards de dollar. Ce somme d'interaction économique peut répondre à une partie importante de notre besoin des devises étrangères et à la réactivation des sections économiques petites, moyennes et en partie grandes de notre pays. L'utilisation ciblée du marché riche de l'Irak est une bonne occasion pour réduire les pressions économiques sur l'Iran. De telles relations pourraient être liées avec d'autres voisins comme la Turquie et préparent le terrain pour les exportations iraniennes vers ce pays, a-t-il suivi.
 
Dans ce cadre, la région d'Asie-centrale et Caucase sont parmi de bons marchés dans lesquels l'Iran peut réactiver ses activités économiques.  Via du système de l'Organisation de coopération de Shanghai, l'Iran peut augmenter son financement jusqu'aux 20 milliard de dollar par an. Ces mesures peuvent aider la réactivation des potentiels du pays et devenir de bons moyens pour neutraliser les pressions des Etats-Unis, a-t-il ajouté.  
 
 
 
http://www.taghribnews.com/vdcenw8eojh8fxi.d9bj.html
votre nom
Votre adresse email