Date de publication30 Jun 2020 - 14:15
Code d'article : 467706

Le Conseil mondial du rapprochement des écoles islamique a une place privilégiée parmi les oulémas chiites et sunnites

Taghrib (APT)
Il faut renforcer l'unité et le rapprochement des écoles islamiques par le consensus des élites du monde musulman, a précisé l'ex-représentant du Guide suprême dans province iranienne Lorestan.
Le Conseil mondial du rapprochement des écoles islamique a une place privilégiée parmi les oulémas chiites et sunnites
La culture du rapprochement islamique doit être intériorisée au sein des musulmans. L'unité de l'oumma islamique est un principe rational et religieux. Vue de nombreux potentiels des musulmans, il faut trouver les stratégies pour la réalisation de l'unité islamique. Ces potentiels peuvent aider grandement nous aider dans la réalisation de l'unité et du rapprochement islamique, a dit cheikh Sayed Amhad Miremadi dans un entretien avec le journaliste de l'agence Taghrib (APT).

Le Guide suprême de la Révolution islamique d'Iran insiste sur les efforts pour la réalisation de l'unité des écoles islamiques. Dans ce sens, le Guide porte une attention privilégiée à cette question et dans ses propos, il insiste amplement sur l'unité islamique, a-t-il indiqué.

Ce qui est important dans ce sens, c'est la nécessité de la volonté sérieuse des responsables des organisations du monde musulman. Si les organisations des pays islamiques ont une volonté sérieuse et tiennent des réunis dans le domaine, nous pourrons certainement arriver à des résultats importants au sujet du rapprochement islamique, a-t-il poursuivi.

Créer un consensus entre les oulémas sunnites est une approche prépare l'unité islamique. Les responsables des pays islamiques doivent profiter de ces potentiels dans la réalisation de l'unité islamique, a-t-il ajouté.  

 
votre nom
Votre adresse email