Date de publication22 May 2020 - 19:42
Code d'article : 463561

L’axe de la résistance a un rôle important dans la libération de Qods

Taghrib (APT)
Si le front de la Résistance n’existait pas, aujourd’hui, tous les pays islamique seraient occupés et l’oumma islamique serait massacré. Et si le front de la Résistance ne résistait pas avec de la puissance, le régime sioniste accroitrait sa pression sur les musulmans, a déclaré membre du conseil de la planification des écoles sunnites de l’Iran.
L’axe de la résistance a un rôle important dans la libération de Qods
 Le régime israélien est une tumeur cancéreuse qui a envahi Qods, cœur  des musulmans. Il tue des musulmans sous les pieds de ses soldats, a dit Mamousta Mohammad Amin Rasti, imam précaire de la ville iranienne de Sanandaj.

La Journée de Qods est la journée de la solidarité et de la fraternité avec nos frères palestiniens. Dans cette journée, les musulmans du monde déclarent aux Palestiniens que vous n’êtes pas seuls et nous sommes à votre côté jusqu’au dernier moment, a-t-il précisé.

Si les musulmans sont unis et n’ont pas de divergences, selon l’expression du défunt imam Khomeiny (que son âme se repose au Paradis) un seau d’eau des musulmans suffira à provoquer une inondation qui disparaitra le régime israélien. Selon le Guide suprême, le régime sioniste sera prochainement disparu et je demande au grand peuple iranien et à l’oumma islamique d’honoré cette journée et montrer leur fraternité à tous, a-t-il suivi.

La nomination de cette Journée par le défunt Imam Khomeiny (que son âme se repose au Paradis) a entraîné le respect de Qods et le soutien au peuple palestinien. Cette initiative d’Imam Khomeiny est rationnelle et adéquate, a-t-il poursuivi.

Si le front de la Résistance n’existait pas, aujourd’hui, tous les pays islamique seraient occupés et l’oumma islamique serait massacré. Et si le front de la Résistance ne résistait pas avec de la puissance, le régime sioniste accroitrait sa pression sur les musulmans, a-t-il martelé.

A la fin de ses paroles, l’imam précaire de la ville Sanandaj a insisté sur l’utilisation des potentiels du web pour soutenir le peuple palestinien.
votre nom
Votre adresse email