Le PM tunisien dénonce le pillage des biens publics

Taghrib (APT)
Le Premier ministre tunisien a déclaré aujourd’hui que les opérations subversives, le pillage des biens et l’agression des citoyens ne peuvent être qualifiés de « protestation ».
date de publication : Wednesday 10 January 2018 13:25
Code d'article: 304654
 
Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed a déclaré aujourd’hui, mardi 9 janvier, lors d’une visite des troupes chargées de surveiller la frontière dans la province de Tataouine, que conformément à la loi tunisienne, la protestation est autorisée, mais que dans les pays démocratiques, il n’y a jamais de protestations nocturnes.

Chahed a ajouté que le gouvernement allait appliquer la loi aux casseurs et ceux qui les provoquaient, tout en protégeant à l’inverse les manifestants pacifistes.

Les médias tunisiens ont rapporté en citant le porte-parole du ministère tunisien de l’Intérieur, Khalifa Chibani, que 44 personnes avaient été arrêtées pour vol de biens d’autrui durant la tourmente de la nuit dernière.

Chibani a indiqué que ces personnes n’avaient aucun lien avec les manifestations, mais qu’il s’agissait de personnes portant sur elles des armes blanches.

La nuit dernière, une personne a été tuée dans la ville de Tebourba lors d’affrontements entre les forces de sécurité tunisiennes et des manifestants dénonçant la pauvreté et le chômage.

Alors que certains manifestants rapportent que la personne a été écrasée par une voiture de police, les sources de sécurité, elles, avancent qu’il a été tué par l’inhalation de gaz lacrymogène.
Share/Save/Bookmark