Bahreïn

Une grève de la faim

APT-Beyrouth
Les dirigeants de l'opposition capturés au Bahreïn dans les prisons continuent la grève de la faim pour protester contre les jugements sévères émis à leur encontre et la violation des forces armées d'Arabie Saoudite.
date de publication : Wednesday 1 February 2012 20:29
Code d'article: 81716
 
Une grève de la faim


Suite à cela des manifestations se poursuivent en solidarité avec les dirigeants détenus. Les opposants ont menacé de ramper vers la place lou’lou’a le douze du mois prochain.
Une source a déclaré que la police a lancé des grenades lacrymogènes de gaz toxiques sur les détenus en grève de la faim en prison, ajoutant que l'un des leaders de l'opposition a été emmené à l'hôpital mardi.

Sayyed Mohammed Maskati, président de l’organisation de la jeunesse bahreïnie pour les droits de l'homme a déclaré dans un communiqué, que les forces du régime "ont tiré des gaz lacrymogènes sur un des prisonniers grévistes de la faim dans une cellule".
Selon Maskati, environ ١٥٠ prisonniers ont rejoint la grève de la faim qui a commencé le dimanche soir.

Share/Save/Bookmark
Mots-clés: l'opposition, bahrein, greve de la faim, milice, forces militaire, samiha, liban