L'Irakienne Nadia Murad lutte contre les extrémistes

Taghrib (APT)
Après avoir survécu à des mois de calvaire aux mains des terroristes extrémistes en Irak, Nadia Murad, devenue porte-parole de la minorité yazidie, reçoit lundi à 25 ans le prix Nobel de la paix.
date de publication : Saturday 8 December 2018 12:06
Code d'article: 384098
 
L
Visage fin et pâle encadré par de longs cheveux bruns, la jeune femme s'est vu décerner ce prix en octobre au côté du médecin congolais Denis Mukwege, pour leurs efforts visant à "mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre".
 
Première personnalité irakienne à recevoir une telle prestigieuse récompense, Nadia Murad poursuit aujourd'hui depuis l'Allemagne où elle réside, le "combat" de son peuple pour que les pays européens accueillent les déplacés yazidis et que les persécutions commises en 2014 par le groupe terroriste Daech soient reconnues comme un génocide.

Enlevée par Daech, Nadia Murad, comme des milliers d'autres filles et femmes de sa communauté, a subi torture, viols collectifs, vente puis multiples reventes sur les marchés aux esclaves des terroristes extrémistes en 2014.
 
Share/Save/Bookmark