Après la Première guerre mondial, la création d'un régime qui tue

Taghrib (APT)
La Première guerre mondiale a entraîné la chute des empires austro-hongrois, russe et ottoman, la création de plusieurs pays ainsi qu'un important remodelage du Proche-Orient.
date de publication : Sunday 11 November 2018 15:44
Code d'article: 376296
 

- La dislocation de l'Empire ottoman -

Lorsque le sultan Mehmet V proclame la "guerre sainte" contre la France, la Grande-Bretagne et la Russie le 24 novembre 1914, l'empire ottoman a déjà été amputé de la plupart de ses possessions européennes.

La défaite de l'empire ottoman, en 1918, parachève son dépeçage. Un premier traité, signé à Sèvres en 1920, est rejeté par les nationalistes turcs, rassemblés autour du général Mustapha Kemal Atatürk, qui poursuit les combats contre les Arméniens, les Grecs et les Français, et renverse le sultan.

La Turquie, devenue une république, impose un nouveau traité aux Alliés qui sera signé à Lausanne en 1923. Elle conserve l'Anatolie et les Détroits mais perd toutes ses possessions arabes.

- La frustration arabe -

En Mésopotamie et en Palestine, les Britanniques ont en effet pu vaincre l'Empire ottoman grâce au soulèvement des tribus arabes, auxquelles ils font miroiter l'indépendance. L'action de Lawrence d'Arabie, archéologue britannique devenu officier de liaison, est à cet égard déterminante.

Mais les Britanniques s'entendent secrètement avec les Français dès mai 1916 pour se répartir le Proche-Orient, en vertu des accords Sykes-Picot: le Liban et la Syrie à la France, la Jordanie et l'Irak à la Grande-Bretagne. Ce partage en règle va nourrir la frustration des Arabes.

La fameuse "Déclaration Balfour" (1917) ajoute à la confusion. En soutenant "l'établissement après la guerre d'un foyer national juif en Palestine", le ministre britannique des Affaires étrangères, Arthur Balfour, pose les bases de la création, trente ans plus tard, de l'État d'Israël, semant les germes d'un conflit qui continue aujourd’hui à tuer et à déchirer la région.
 
Share/Save/Bookmark