Hudaydah : un missile balistique Badr 1-P vise des mercenaires saoudiens

Taghrib (APT)
Les forces yéménites ont visé, avec le missile balistique de type Badr 1-P dévoilé la semaine dernière, une position des mercenaires pro-Riyad sur la côte ouest du Yémen.
date de publication : Sunday 4 November 2018 11:11
Code d'article: 374234
 
Selon l’agence de presse iranienne Fars News, l’armée et les Comités populaires (Ansarallah) du Yémen ont lancé, ce samedi soir, un missile balistique Badr 1-P en direction d’un repaire des mercenaires de la coalition saoudienne sur la côte occidentale du Yémen. Les combattants yéménites ont également tiré ce nouveau missile sur les agresseurs liés à

Ryad à Najran, missile qui a atteint sa cible avec précision.
Le vendredi 2 novembre, les forces yéménites ont lancé une attaque à l’artillerie lourde contre le bastion des forces de la coalition saoudo-émiratie dans l’est de la localité d’al-Khoubeh à Jizan. Un missile de type Badr-1, tiré par l’unité balistique des forces de l’armée yéménite et des Comités populaires (Ansarallah) vers une position de l’armée saoudienne à Najran, a atteint avec une grande précision sa cible et fait des dizaines de morts parmi les mercenaires de la coalition dirigée par Riyad, a fait savoir une source militaire au Yémen.

Située à Khamis Mushait, dans la province d’Assir en Arabie saoudite, la base aérienne du Roi Khaled, qui est souvent utilisée par la coalition saoudienne pour mener des frappes contre le Yémen, a également été la cible de drones de type Qasef-1. La base aérienne saoudienne a subi d’importants dégâts. 

Malgré les sanctions et un blocus aérien, terrestre et maritime imposés par le régime saoudien et la guerre dévastatrice qui dure depuis 2015, les Yéménites sont en train de développer leurs capacités de défense balistique. Ils ont dévoilé, dimanche dernier, le missile sophistiqué Badr 1-P, un missile balistique à courte portée.

Les bombardements de l’Arabie saoudite et de ses alliés au Yémen ont fait jusqu’ici plus de 50 000 morts et des dizaines de milliers de blessés, sans oublier des millions de déplacés yéménites.
Share/Save/Bookmark