Les terroristes dit "désarmés" attaquent avec de l’artillerie le nord-ouest d’Alep

Taghrib (APT)
date de publication : Wednesday 10 October 2018 14:15
Code d'article: 367043
 
 
Les terroristes ont attaqué le nord d’Alep. ©IRNA
Les terroristes ont attaqué le nord d’Alep. ©IRNA
Cela fait plusieurs jours que la Turquie et les terroristes qu'elle soutient disent avoir évacué leurs armes lourdes de la zone " démilitarisée" à Idlib. Comment se fait-il alors qu'ils ont pu tirer dans la nuit de mardi à mercredi des obus de mortier contre les zones résidentielles du nord-ouest d'Idlib? Les terroristes ont attaqué en effet avec de l’artillerie une région dans le nord-ouest d’Alep  zone faisant partie de la zone démilitarisée. 
Rami Abdul Rahman, le chef de « l’Observatoire syrien des droits de l’homme », groupe proche de l’opposition syrienne avait annoncé il y a peu que les éléments affilés au groupe terroriste Faylaq al-Cham avaient fait évacuer du Rif du sud et de la banlieue occidentale d’Alep, les armes lourdes telles l’artillerie et les lance-roquettes.
La région démilitarisée sur laquelle la Russie et la Turquie s’étaient convenue comprend une zone située à 20 km en profondeur de la ligne de contact entre les forces de l’armée syrienne et les groupes terroristes situés aux alentours d’Idlib, des parties du Rif nord de Hama, le Rif ouest d’Alep et le Rif nord de Lattaquié.
Et alors que l’ouest d’Alep est une zone démilitarisée, les groupes terroristes présents dans le coin ont bombardé le quartier al-Zahra.
Share/Save/Bookmark