Le Pakistan envoie un navire de guerre en Turquie

Taghrib (APT)
date de publication : Wednesday 10 October 2018 14:11
Code d'article: 367034
 
 
Le navire de guerre PNS « SAIF » de la marine pakistanaise. ©lematin.ma/Archives
Le navire de guerre PNS « SAIF » de la marine pakistanaise. ©lematin.ma/Archives
Le Pakistan a envoyé son navire de guerre PNS « SAIF » en Turquie pour participer aux manœuvres conjointes.
Selon l’agence de presse iranienne Fars News, des officiers de la marine turque ainsi que l’attaché militaire de l’ambassade pakistanaise en Turquie ont participé à la cérémonie d’accueil organisée à l’occasion de l’arrivée du navire pakistanais.
Il est établi que le navire de guerre PNS « SAIF » prenne part aux différentes étapes d’un exercice militaire conjoint y compris la défense antiaérienne et les opérations sous-marines.
La marine pakistanaise a annoncé que les manœuvres conjointes avec la Turquie avaient pour but de renforcer la capacité militaire des deux pays à défendre leurs frontières maritimes.

Le contre-amiral Asif Khaliq échangeant un souvenir avec le commandant de la base navale d’Aksaz, le contre-amiral Semih Ozanguc. ©Pakistan Marine
Reçu par des commandants de la marine turque, le commandant du navire de guerre PNS « SAIF » pakistanais, le contre-amiral Asif Khaliq, a évoqué l’importance pour les deux pays d’augmenter leurs coopérations militaires.
Il n’y a pas longtemps, un navire de guerre de la marine turque est arrivé dans les eaux pakistanaises et a accosté au port de Karachi, toujours en vue d’étendre les liens bilatéraux en termes de défense ; un événement qui, de l’aveu des autorités d’Islamabad, s’avérait être un pas important pour atteindre cet objectif. Dans le souci de se réserver une part au niveau de gestion des évolutions régionales, la Turquie prête aussi une importance particulière aux affinités religieuses avec le Pakistan, d’autant plus qu’aucune controverse n’affecte pour l’instant la donne turco-pakistanaise. Tout cela conduit la Turquie à chercher à étendre ses relations avec l’importante puissance nucléaire de l’Asie du Sud et du sous-continent indien qu’est le Pakistan.
La Turquie et le Pakistan ont mené des efforts dans le cadre des coopérations et échanges défensifs, sous forme de manœuvres conjointes et des productions militaires, et surtout, la lutte contre le terrorisme. À tout cela s’ajoute depuis récemment un projet d’amélioration des avions de chasse F-16 du Pakistan par l’armée de l’air turque, et très probablement, un projet conjoint de fabrication d’hélicoptère d’assaut. Le volume des importations pakistanaises en provenance de la Turquie en matière d’industrie militaro-défensive est déjà important.
Share/Save/Bookmark