Les terroristes cachent leurs armes à Lattaquié

Taghrib (APT)
Les groupes affiliés à al-Qaïda sont en train d’aménager des repaires souterrains dans la zone tampon du nord et du nord-est de Lattaquié pour y cacher leurs armes lourdes.
date de publication : Monday 8 October 2018 12:43
Code d'article: 366072
 
Les terroristes  cachent leurs armes à Lattaquié
« Les terroristes contrôlent 70 % de la zone qui doit être démilitarisée », ont écrit ce dimanche 7 octobre les médias syriens.

Cette action intervient alors que l’accord conclu à Sotchi pour la création d’une zone démilitarisée à Idlib est entré en vigueur.

Dans le même temps, les médias proches des terroristes ont annoncé que les groupes terroristes Ahrar al-Cham et Faylaq al-Cham, première et deuxième brigades côtières membres de la coalition appelée le « Front national de libération », n’avaient pas jusque-là quitté le Rif de Lattaquié et qu’ils étaient, tout comme les groupes affiliés à al-Qaïda, en train de cacher leurs armes lourdes dans des tunnels.

Selon ces médias, les groupes terroristes Jaïch al-Ahrar, Ahrar al-Cham et Suqour al-Cham ont soustrait leurs armes des lignes de contact avec l’armée syrienne au sud-est d’Idlib.

Le Liwaa Suqour al-Cham était un groupe rebelle actif lors de la guerre civile syrienne. Fondé en septembre 2011, il a fusionné avec Ahrar al-Cham le 22 mars 2015.

Les terroristes craignent que s’ils reculent à 20 km de leurs positions actuelles et que l’accord conclu entre la Russie et la Turquie à Sotchi s’avère être un échec, leurs positions ne soient occupées par les autres groupes.

Dans une déclaration conjointe à Sotchi le 17 septembre, les présidents russe et turc ont annoncé un accord pour créer une « zone démilitarisée » à Idlib.

La Russie et la Turquie se sont mises d’accord sur la création d’une « zone démilitarisée de 15 à 20 kilomètres de large » à Idlib, en Syrie.

Cet accord en 10 points prévoit la création d’une zone tampon.
Share/Save/Bookmark