Israël maintient ses agressions contre la Syrie

Taghrib (APT)
Le ministre israélien de la Coopération régionale, Tzachi Hanegbi, a prétendu qu'Israël serait en mesure de mener des attaques aériennes contre la Syrie malgré le transfert du système de défense antimissile russe S-300 en Syrie.
date de publication : Friday 5 October 2018 19:35
Code d'article: 365250
 
Israël maintient ses agressions contre la Syrie
« Les chasseurs israéliens sont capables d’échapper à ce système de défense antimissile », a-t-il ajouté.

Répondant à une question sur l’efficacité de la DCA syrienne contre d'éventuelles attaques israéliennes; il a prétendu que le déploiement des S-300 ne représente pas un obstacle pour les avions de chasse israéliens, a rapporté RT Arabic.

Faisant référence à la livraison par Washington des chasseurs F-35 à Tel Aviv, il a ajouté: « Vous savez que nous avons des avions de chasse furtifs, les meilleurs avions au monde. Ces batteries ne sont même pas capables de les détecter. »

Hanegbi a prétendu que la Russie avait déjà déployé le système S-300 en Syrie en ajoutant que les capacités de ce système étaient déjà prises en compte par l’armée israélienne.

« L'armée syrienne aura besoin de plusieurs mois pour la mise en condition opérationnelle de ses S-300 », a-t-il ajouté.

« Nous avons annoncé aux Syriens à maintes reprises notre détermination à empêcher la consolidation de la présence iranienne en Syrie », a déclaré Hanegbi.

En reconnaissant l’agression d’Israël contre la Syrie, il a déclaré qu’il y a quelques mois, « nous avons été obligés de détruire la DCA syrienne, et j'espère que les Syriens ne nous lanceront plus de défi. »

« La suspension des raids aériens est une tactique militaire, cela ne représente pas une révision de la politique militaire et stratégique de Tel-Aviv », a-t-il indiqué.

Le 10 septembre, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé au président Vladimir Poutine la livraison des S-300 à la Syrie.

Depuis les frappes de la coalition occidentale contre la Syrie, Moscou envisageait de déployer le système de défense antimissile S-300 en Syrie pour contrer ces frappes mais suite à l’intervention du Premier ministre israélien, Moscou avait fait marche arrière.

La Russie a finalement décidé de fournir à la Syrie des systèmes S-300 et des systèmes de guerre cybernétique suite à la destruction d’un avion Il-20 au-dessus de la Méditerrané au moment où des avions de combat israéliens attaquaient Lattaquié en Syrie.

Le S-300 est équipé de missiles d'une portée de 47, 75 et 150 kilomètres. Il est capable d’intercepter des moyens d’attaque aérienne sur une distance de plus de 250 km et de frapper simultanément plusieurs cibles aériennes.
Share/Save/Bookmark