Damas soutient l'attaque du CGRI contre le QG terroriste à l’est de l’Euphrate

Taghrib (APT)
Le ministre syrien des Affaires étrangères a réagi à la riposte de l’Iran, qui a lancé des missiles sur le quartier général des terroristes à l’est de l’Euphrate, en annonçant que les tirs iraniens sur Abou Kamal s’inscrivaient dans le cadre de la lutte antiterroriste.
date de publication : Wednesday 3 October 2018 12:24
Code d'article: 364719
 
Damas soutient l
Walid al-Mouallem a souligné aussi que la Syrie n’était plus au centre des discussions et des préoccupations de l’ONU. Il a par ailleurs ajouté que Damas était entré dans la phase terminale de sa lutte antiterroriste.

Le ministre syrien des Affaires étrangères a déclaré que le dernier chapitre de cette lutte impliquait la libération d’Idlib, des alentours d’Alep et des territoires situés à l’est de l’Euphrate.

Al-Mouallem a ajouté que le but de la récente agression sur Lattaquié était de faire perdurer la guerre pour Israël, qui tente coûte que coûte d’empêcher l’armée syrienne d’accéder à une victoire définitive sur les terroristes.

Rappelant qu’Israël avait pris l’habitude de violer l’espace aérien de la Syrie, il a fait valoir que la DCA syrienne avait su contrecarrer chaque fois les attaques israéliennes.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a rappelé que l’espace aérien syrien était défendu par des batteries missiles S-300 et il a exprimé le souhait que la Russie lui fournisse également des S-400, version plus récente de ce dispositif de défense antiaérienne.
Share/Save/Bookmark