Syrie: des insurgés nient tout retrait d'armes lourdes

Taghrib (APT)
Les insurgés syriens ont nié dimanche avoir retiré des armes lourdes de la future "zone démilitarisée" prévue dans le nord-ouest de la Syrie, conformément à un accord conclu entre Moscou et Ankara.
date de publication : Monday 1 October 2018 15:38
Code d'article: 364056
 
Syrie: des insurgés nient tout retrait d
L'accord, conclu à Sotchi (Russie) le 17 septembre, doit permettre d'éviter une opération de l'armée syrienne sur la province d'Idleb et ses environs, où sont regroupés en masse les groupes armées, en instaurant notamment une zone tampon.
 

Des unités de Faylaq al-Cham, un groupe rebelle, avaient commencé à se retirer, avec leurs armes lourdes --dont des chars et des canons--, du sud de la province d'Alep et de la banlieue ouest de la ville" du même nom, toutes deux situées dans la future "zone démilitarisée".

Mais ce groupe a par la suite nié un tel mouvement. "ll n'y a eu aucun changement au niveau de l'emplacement des armes ou de redéploiement des combattants", a clamé Seif al-Raad, un porte-parole, en notant toutefois que son groupe adhérait à l'accord de Sotchi.

"Il n'y a pas eu de retrait d'armes lourdes d'aucune zone ou front. Nous nions catégoriquement", a également indiqué à l'AFP Naji Moustafa, porte-parole du Front national de libération (FNL), une coalition de groupes combattant, dont Faylaq al-Cham.
 
Share/Save/Bookmark