Libye/élections: l'ONU juge difficile de respecter la date du 10 décembre

Taghrib (APT)
L'émissaire de l'ONU en Libye, Ghassan Salamé, a déclaré à l'AFP qu'il était difficile de tenir des élections le 10 décembre comme prévu par le calendrier adopté à Paris, en raison des violences et des retards dans le processus législatif.
date de publication : Sunday 30 September 2018 19:21
Code d'article: 363777
 
Libye/élections: l
"Il y a encore énormément à faire. Il se peut qu'on ne puisse pas respecter la date du 10 décembre", a dit M. Salamé dans un entretien samedi soir avec l'AFP, estimant qu'un scrutin ne pourrait se tenir avant "trois à quatre mois".
 
Réunis à Paris fin mai par le président français Emmanuel Macron, quatre principaux protagonistes du conflit libyen s'étaient engagés à organiser des élections générales le 10 décembre.


 
Share/Save/Bookmark