Attentat d’Ahwaz : le Leader promet une réponse cinglante aux terroristes

Taghrib (APT)
Le Leader de la Révolution islamique a affirmé que l’Iran réservait une réponse cinglante aux auteurs sans scrupule de l’attentat d’Ahwaz.
date de publication : Tuesday 25 September 2018 12:41
Code d'article: 361992
 
 
Le Leader de la Révolution islamique d'Iran, l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a reçu ce lundi 24 septembre à Téhéran un groupe d’athlètes iraniens ayant réussi à décrocher des médailles lors des Jeux asiatiques de 2018 qui ont eu lieu en Indonésie.

Lors de cette rencontre, l’Ayatollah Ali Khamenei a fait allusion à l’attaque terroriste menée le samedi 22 septembre à Ahwaz, dans le sud-ouest iranien.

D’après le Leader de la Révolution islamique, cet événement amer a montré une fois de plus que beaucoup d’ennemis cherchent à barrer la route au peuple iranien sur sa voie glorieuse de progrès et de développement.

« Attaquer des personnes sans défense est un pur acte de lâcheté », a affirmé le Leader, ajoutant que le courage et la gloire appartiennent à la jeune génération du pays qui brille sur divers plans scientifiques, sportifs et défensifs.

Au sujet de l’attentat d’Ahwaz, l’Ayatollah Khamenei a précisé :

« Les rapports montrent que ce méprisable événement est l’œuvre de ceux-là mêmes qui, toutes les fois embourbés en Irak ou en Syrie, ont profité de l’appui américain et qui profitent d’ailleurs de l’appui financier de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis. »

« Nous allons certes les réprimander fortement », a ajouté le Leader de la Révolution islamique.

Pour rappel, des terroristes ont attaqué le samedi 22 septembre un défilé militaire à Ahwaz, chef-lieu de la province du Kouzestan, attaque qui a fait 25 morts, dont des civils, et 60 blessés.

Les quatre terroristes qui ont tiré sur la foule ainsi que sur les militaires participant au défilé appartenaient à « Al-Ahwaziya », une milice armée financée par l'Arabie saoudite.

Lors de compétions sportives de haut niveau, la retenue et la peur n'ont pas lieu d'être a précisé l’Ayatollah Khamenei qui a appelé les sportifs iraniens au zèle et au courage. Il existe cependant, selon lui, des circonstances lors desquelles les valeurs de principe ne doivent pas être bafouées, a ajouté le Leader, en allusion au refus des athlètes iraniens d'entrer en compétition avec des représentants israéliens.

« Depuis le début de la Révolution, la République islamique d’Iran a refusé de reconnaître le régime sioniste et le régime d’apartheid de l’Afrique du Sud. Ce dernier a fini par être renversé et le régime usurpateur, hypocrite, raciste et sioniste israélien connaîtra certes le même sort », a souligné l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei.

Les athlètes iraniens qui ont remporté des médailles aux Jeux asiatiques de 2018 en Indonésie ont été reçus, ce lundi 24 septembre, par le Leader de la Révolution islamique, l’Ayatollah Ali Khamenei.

L’équipe iranienne a remporté 20 médailles d’or, 20 d’argent, et 22 médailles de bronze et a terminé 6e. L’équipe iranienne des Jeux asiatiques de 2018 à Jakarta comprenait 280 sportifs et 98 sportives qui ont participé aux jeux, dans 42 disciplines.

À cette rencontre, ont également participé le ministre des Sports et de la Jeunesse, le secrétaire du Comité national olympique ainsi que les présidents de certaines fédérations sportives iraniennes.
Share/Save/Bookmark