Arabie saoudite: les fils du frère du roi Salman quittent le royaume

Taghrib (APT)
Le prince Ahmed ben Abdelaziz, frère du roi Salman d’Arabie saoudite, ne rentre plus dans le royaume où sa vie est, désormais, menacée. Ses fils ont, eux aussi, décidé de quitter le pays.
date de publication : Monday 17 September 2018 16:17
Code d'article: 359984
 
Arabie saoudite: les fils du frère du roi Salman quittent le royaume
Après les commentaires que le prince Ahmed ben Abdelaziz a faits à des manifestants devant son domicile à Londres, contre les politiques de son demi-frère, Salman ben Abdelaziz, au Yémen et à Bahreïn, rien ne peut plus garantir la vie de ce dernier, s’il décide de rentrer en Arabie saoudite.

Les récentes déclarations et prises de position d’Ahmed ben Abdelaziz a été, favorablement, accueilli par les internautes saoudiens qui ont fait circuler un hashtag sur Twitter appelant les Saoudiens à faire allégeance à Ahmed pour l’aider à gagner le trône.

Le site d’information Al-Khaleej Online a fait paraître, le dimanche 9 septembre, un article avec pour titre «Les Saoudiens font allégeance au prince Ahmed… Le roi
 
Le rassemblement de protestation qui a eu lieu devant la maison d’Ahmed ben Abdelaziz à Londres s’inscrit dans le cadre des voix qui se mobilisent progressivement pour dénoncer les politiques du régime en place en Arabie saoudite. Les protestataires criaient : « À bas les criminels al-Saoud ! »

Les informations diffusées par le site web d’informations Al-Ahed Al-Jadid, font part du départ, ces quelques derniers jours, du nombre d’enfants d’Ahmed ben Abdelaziz. « La décision d’Ahmed ben Abdelaziz de ne plus retourner en Arabie saoudite est devenue sérieuse et ses enfants, profitant de la levée de l’interdiction de leur déplacement en étranger, ont l’intention de quitter, aussi tôt possible, le pays. Les autres enfants du prince quitteront le royaume dans les jours à venir », lit-on sur le compte twitter d’Al-Ahed Al-Jadid.


La nouvelle a été confirmée par les sources proches du prince. L’une des sources indique que le prince Ahmed ben Abdelaziz ne pense plus retourner en Arabie saoudite et qu’il a décidé de rester à Londres qu’il a choisi pour un exil volontaire et provisoire.

« Les deux membres de la cour royale saoudienne qui sont partis en exil à Paris sont Saad et Hessah, respectivement un fils et une épouse de l’ancien roi d’Arabie saoudite Abdallah ben Abdelaziz. Ces deux personnes n’ont pas quitté l’Arabie saoudite, mais elles l’ont fuie. Ces membres de la cour royale saoudienne ont décidé de vivre à l’étranger », a-t-on on apprit du tweet d’Al-Ahed.

Cet événement a eu lieu à peine quelques jours après la publication, par le quotidien électronique The Middle East Eye, d’une nouvelle selon laquelle le prince Ahmed ben Abdelaziz, frère du roi Salmane, n’entend pas revenir en Arabie saoudite.

Les conflits internes persistent au sein de la cour royale, mais, jusqu’à présent, Mohammed ben Salmane a échappé à toute conséquence fâcheuse grâce au soutien indéfectible de son père, le roi Salmane.

Cette situation n’est pas nouvelle. Nombreux sont les membres de la famille des Saoud qui sont en colère contre Mohammed ben Salmane, considéré comme trop jeune, trop inexpérimenté ou trop agressif et émotif.
Un front de “princes exilés” contre MBS?

Deux autres membres de la cour royale saoudienne
 
Tant que le roi Salmane régnera, aucun changement majeur ne se produira, mais la question essentielle est de savoir ce qui se passera quand le roi mourra.

Même si on donne carte blanche à Mohammed ben Salmane pour qu’il puisse élargir et consolider ses prérogatives, il devra toutefois faire face à une opposition farouche au sein de l’établissement religieux, dont une partie reste l’allié des conservateurs de la famille des Saoud, selon le site d’informations Al-Ahed. 

Les retombées de l’initiative  Ritz-Carlton à la fin de 2017, lorsque des dizaines d’hommes d’affaires et de princes saoudiens de premier rang ont été arrêtés pour fraude, se font toujours ressentir.
 
 
 
Share/Save/Bookmark