Yémen : Najran de nouveau frappée par un Badr-1

Taghrib (APT)
L’unité balistique de l’armée et des Comités populaires du Yémen a lancé une offensive, jeudi soir 13 septembre, contre une base des militaires saoudiens à Najran dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite.
date de publication : Wednesday 12 September 2018 20:19
Code d'article: 358523
 
Selon la chaîne d’information yéménite, al-Masirah, des forces yéménites ont tiré un missile balistique de type Badr-1 contre cette base militaire saoudienne.

« Le missile en question a été abattu précisément sur sa cible si bien que des militaires saoudiens ont subi des pertes considérables », a-t-on appris de la même source.

Deux autres missiles balistiques ont été également tirés le jeudi 6 septembre sur une base militaire à Jizan, située dans le sud-ouest saoudien.

Le mardi 4 septembre, quatre missiles balistiques ont été aussi abattus sur une raffinerie de pétrole d'Aramco et une plateforme de raffinage-pétrochimie à Jizan, au sud-ouest saoudien.

Le défunt Saleh Ali al-Sammad, ancien président du Conseil politique suprême du Yémen, avait baptisé l’année 2018 " l'année du pilonnage de l’Arabie saoudite".

Au cours des trois dernières années, les attaques militaires de la coalition pro-Riyad contre le Yémen n’ont pas seulement maté la jeune révolution populaire dans ce pays, mais encore elles ont renforcé le motif des Yéménites qui sont parvenus à concevoir et à fabriquer les missiles et les drones à l’intérieur du pays.

Cette capacité défensive de l’armée et d’Ansarallah est le nouveau cauchemar des agresseurs saoudiens et émiratis qui en restent pantois.  

Le président du Conseil politique suprême du Yémen, Mohammed Ali al-Houthi, a mis en garde ce vendredi sur son compte Twitter contre les complots tramés par la coalition d’agression saoudienne sur le port de Hudaydah dans l’ouest yéménite.

«Nous avertissons la coalition pro-Riyad contre toute attaque contre les stocks d’aides humanitaires des ONG à Hudaydah, prétextant qu’ils sont devenus des casernes et des entrepôts d'armes. Nous mettons en garde aussi cette coalition contre les frappes aveugles contre les maisons et les zones résidentielles au Yémen ainsi que contre la relance des campagnes de désinformation pour justifier ces crimes à Hudaydah », lit-on sur le compte Twitter de ce responsable yéménite. 
Share/Save/Bookmark