Les Etats-Unis de Trump ont perdu leur statut de médiateur

Taghrib (APT)
25 ans après les accords d'Oslo, les Etats-Unis sont moins bien placés que jamais pour jouer les médiateurs.
date de publication : Wednesday 12 September 2018 12:56
Code d'article: 358278
 
Les Etats-Unis de Trump ont perdu leur statut de médiateur
Novice en diplomatie, l'homme d'affaires républicain a promis à sa prise de fonctions de conclure "l'accord ultime" entre Israéliens et Palestiniens. Il a confié cette tâche à un petit groupe tout aussi inexpérimenté mais réputé proche des positions israéliennes, sous la houlette de son gendre et conseiller Jared Kushner.

"Honnêtement, c'est peut-être moins difficile que ce que les gens pensent depuis des années", lançait Donald Trump en mai 2017.

Plus d'un an après, le constat est plus désabusé.

"Toute ma vie, j'ai entendu que c'était l'accord le plus difficile qui soit à conclure. Et je commence à croire que c'est peut-être bien le cas", a-t-il lâché la semaine dernière, tout en confirmant sa conviction de pouvoir aboutir.
Share/Save/Bookmark