Irak: des partis politiques d'être derrière les violences selon le premier ministre

Taghrib (APT)
Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi, en visite à Bassora après des manifestations meurtrières, a accusé lundi "des parties politiques ayant des branches armées" d'être derrière les violences ayant réduit en cendres de nombreuses institutions de la grande ville pétrolière du sud de l'Irak.
date de publication : Tuesday 11 September 2018 10:35
Code d'article: 357765
 
En cinq jours de défilés dénonçant la corruption des dirigeants et la déliquescence des services publics qui a créé une catastrophe sanitaire dans cette province côtière, 12 manifestants ont été tués.
 
En outre, le siège du gouvernorat, le consulat du très influent voisin iranien et la plupart des sièges de groupes armés, très implantés et puissants dans la province, et de partis, dont le parti Dawa du Premier ministre, ont été incendiés.

Les violences ont cessé samedi alors qu'un coup de théâtre rebattait les cartes politiques à Bagdad.
Share/Save/Bookmark