Une nouvelle base aérienne US voit le jour au Qatar

Taghrib (APT)
Alors que les États-Unis et leurs alliés au sein de l'OTAN s'apprêtent à s'attaquer à la Syrie, en accusant pour la énième fois l'État syrien du crime qu'il n'a jamais commis, une information attire attention : la plus grande base militaire US au Moyen-Orient qui se situe au Qatar va s'élargir, Doha ayant décidé de mettre à la disposition des Américains une nouvelle base aérienne. Celle-ci va s'ajouter à la base d’al-Udeid. Il est à rappeler qu'en dépit de ses nettes divergences avec l'Arabie saoudite, le Qatar s'aligne parfaitement sur la politique US en Syrie.
date de publication : Tuesday 28 August 2018 14:46
Code d'article: 353998
 
Une nouvelle base aérienne US voit le jour au Qatar
Parallèlement aux nouveaux efforts de guerre USA/OTAN au Moyen-Orient qui les placent contre l'État syrien, le Qatar va étendre deux bases aériennes, dont al-Udeid, qui abrite la plus grande installation militaire américaine au Moyen-Orient, a déclaré, lundi 27 août, un haut responsable militaire.

Cette extension devra aider à accueillir de nouveaux avions et systèmes introduits au service des forces aériennes, notamment des chasseurs Rafale français et des avions de combat américains F-15 et britanniques Typhoon, a déclaré Ahmed Ibrahim Al-Malki, le commandant adjoint de la Force aérienne qatarie, dans des commentaires publiés par l'agence de presse officielle qatari QNA.

L’autre développement touchera la base aérienne de Doha. Al-Malki n'a pas fourni de détails sur le coût ni sur le calendrier prévu pour ces méga-projets qui touchent directement la sécurité régionale. Selon des experts, la crise qataro-saoudienne largement provoquée par les États-Unis avaient en outre pour objectif de pousser les deux frères ennemis dans une course effrénée d'armements et d'ouvrir un peu plus les portes du Qatar et de l'Arabie saoudite à la présence militaire US.

Pour rappel, nombre de bombardiers stratégiques B-1B, capables de transporter des missiles sol-air Jassm, ont été récemment déployés dans la base aérienne d’al-Udeid. Ils doivent participer à une éventuelle action militaire contre la Syrie.
 
En décembre dernier, le Qatar a signé un contrat de 5 milliards de livres avec une compagnie britannique BAE Systems pour l’achat de 24 avions de combat Typhoon et un contrat de 6,2 milliards de dollars avec Boeing Co pour 36 appareils F-15. Il a également accepté d’acheter 12 chasseurs Rafale à la France, avec une option pour 36 autres.

Le ministre qatari de la Défense avait affirmé, il y a quelques temps, que son pays était en train de développer la base aérienne d’al-Udeid pour accueillir davantage d’effectifs US et qu’il souhaite une présence militaire permanente américaine dans cette base.

Les avions de la prétendue coalition anti-Daech dirigés par les États-Unis, décolleront à partir de cette base pour lancer des frappes aériennes contre la Syrie, l’Afghanistan et l’Irak. 
 
Share/Save/Bookmark