PGAC : l’Iran a rempli tous ses engagements

Taghrib (APT)
Lors d’un entretien téléphonique ce lundi 27 août, les présidents iranien et français se sont entretenus des plus importantes questions bilatérales, régionales et internationales. Rohani et Macron ont promis l’un comme l’autre de déployer tous leurs efforts en vue d’approfondir et d’étendre les relations franco-iraniennes.
date de publication : Tuesday 28 August 2018 12:02
Code d'article: 353894
 
Le président iranien Hassan Rohani et son homologue français Emmanuel Macron ont évoqué l’exigence des efforts de toutes les parties pour préserver le Plan global d’action conjoint (PGAC, accord sur le nucléaire iranien) et insisté sur les mesures pratiques dans ce sens.

« L’Iran a rempli tous ses engagements dans le cadre du PGAC ; eu égard à la sortie unilatérale des États-Unis de cet accord international, l’Iran s’attend à ce que d’autres parties accélèrent leurs plans pour préserver l’accord nucléaire, en faisant preuve de davantage de transparence », a affirmé à son tour le président Rohani lors de cette conversation téléphonique.

« Le retrait américain du Plan global d’action conjoint a alourdi la responsabilité des autres parties pour préserver cet accord », a affirmé Hassan Rohani, et d’ajouter :

« L’Iran souhaite que l’accord nucléaire soit préservé ; cependant, au cas où les Européens manqueraient d’un plan fonctionnel transparent susceptible de donner des garanties sur les voies financières, le pétrole, l’assurance et le transit en ce qui concerne les activités commerciales à l’avenir avec l’Iran, notre pays envisagera pour sa part d’autres mesures. »

À son tour, le président français Emmanuel Macron a affirmé que Paris était pour l’élargissement des liens avec Téhéran, ajoutant que son pays assumait son engagement et sa responsabilité afin de préserver le PGAC.

Emmanuel Macron a affirmé que la France avait établi d’intenses efforts pour sauver l’accord nucléaire et qu’elle étudiait divers mécanismes financiers et commerciaux à ce sujet.

Les deux chefs d’État ont aussi discuté d’autres sujets y compris la future réunion des ministres des Affaires étrangères français, britannique et allemand avec le chef de la diplomatie iranienne et la responsable de la politique étrangère de l'UE, ainsi que les évolutions en Syrie et le futur sommet turco-russo-iranien, sans oublier les efforts conjoints dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Les présidents iranien et français ont réitéré qu’ils poursuivraient leurs contacts afin de faire avancer les objectifs communs des deux pays.
Share/Save/Bookmark