Les sionistes demandes à Berlin de rompre ses échanges économiques avec l’Iran

Taghrib (APT)
Des lobbies pro-israéliens en Europe exercent des pressions sur les capitales européennes afin de les convaincre de s’aligner sur la politique anti-iranienne du président des États-Unis Donald Trump.
date de publication : Sunday 19 August 2018 15:37
Code d'article: 352207
 
Les sionistes demandes à Berlin de rompre ses échanges économiques avec l’Iran
Dans un communiqué publié hier vendredi dans le journal israélien The Jerusalem Post, Josef Schuster président du Conseil central des Juifs en Allemagne, a demandé « l’arrêt immédiat de toute relation économique de Berlin avec l’Iran ».


« Je soutiens l’arrêt immédiat de toute relation économique avec l’Iran », a-t-il déclaré au gouvernement allemand en rappelant que le Conseil central des Juifs en Allemagne critiquait depuis longtemps les échanges commerciaux entre Berlin et Téhéran au nom de la défense de la sécurité d’Israël, car l’Iran soutenait la Résistance face aux exactions de l’armée israélienne dans la région.

Le quotidien israélien a indiqué que l’Allemagne comptait parmi les principaux partenaires européens de l’Iran: environ 120 entreprises allemandes sont actives en Iran avec des employés sur le terrain et près de 10.000 sociétés allemandes font du commerce avec l’Iran.

L’Allemagne a exporté pour 3.42 milliards de dollars de biens et de services vers l’Iran, a précisé The Jerusalem Post.     
Share/Save/Bookmark