Cette jeune irakienne croise son bourreau en Allemagne

Taghrib (APT)
Une jeune yazidie, Ashwaq Haji, affirme avoir rencontré en février son bourreau dans un supermarché allemand. Traumatisée, cette Irakienne est retournée dans son pays qu'elle avait pourtant fui après s'être échappée de la maison d'un terroriste qui l'avait réduite à l'état d'esclave sexuelle.
date de publication : Saturday 18 August 2018 12:47
Code d'article: 351898
 
Cette jeune irakienne croise son bourreau en Allemagne
Des milliers de femmes de la minorité yazidie d'Irak ont été enlevées, tuées ou utilisées comme esclaves le groupe Daech quand il s'est emparé d'un tiers du pays à l'été 2014, notamment du foyer historique des Yazidis sur les monts Sinjar (nord-ouest).

Enlevée le 3 août 2014, Ashwaq Haji est parvenue le 22 octobre de la même année à s'enfuir de la maison d'un terroriste irakien qui se faisait appeler Abou Houmam.

Cet homme l'avait achetée "pour cent dollars", raconte-t-elle à l'AFP, lors d'une visite au sanctuaire yazidi de Lalich, à une soixantaine de km de la ville de Mossoul, dans le nord de l'Irak.

Autour d'elle, ils sont des centaines à commémorer l'un des nombreux massacres subis par cette minorité kurdophone adepte d'une religion ésotérique monothéiste, particulièrement persécutée par Daech.


 
Share/Save/Bookmark