Les déplacements des autorités militaires américaines se multiplient dans la région

date de publication : Sunday 12 August 2018 16:55
Code d'article: 350389
 

Le général Michael Garrett, qui est à la tête du Commandement central de l’armée américaine, et le chef d’état-major de l’armée du Koweït, Mohammed Khaled al-Khader, se sont rencontrés cette semaine pour discuter de questions d’intérêt commun.
Les deux hommes ont échangé à propos « des questions relatives aux relations bilatérales sur le plan militaire et des voies permettant le renforcement et le développement des coopérations dans ce domaine », a précisé le ministère koweïtien de la Défense selon l’agence d’information koweïtienne KUNA.
Auparavant le commandant de la 5e flotte de la marine américaine, l’amiral Scott Stearney, avait rencontré le roi de Bahreïn afin de renforcer les coopérations militaires entre leurs deux pays. Dimanche dernier aussi, une réunion a eu lieu entre les autorités militaires américaines, qataries et espagnoles et le chef d’état-major turc, Hulusi Akar, sur la base aérienne d’Incirlik, dans le sud de la Turquie, concernant une série de questions militaires d’intérêt commun, dont les dernières évolutions en Syrie et la sécurité et la stabilité dans la ville syrienne de Manbij où les Américains possèdent déjà deux bases, l’une située à côté de la route menant à Alep, et l’autre à Eyn Dedat, près de la rivière Sajir.
Le samedi 11 août, les autorités des départements d’État et de la Défense des États-Unis ont également visité la région de Manbij et se sont entretenues avec les responsables du conseil militaire de la ville, qui est proche des Unités de protection du peuple (YPG), majoritairement composées de Kurdes.
Durant la réunion, les actions conjointes dans le cadre des coopérations avec la coalition internationale dirigée par Washington dans la région, ainsi que les voies censées permettre le rétablissement de la stabilité à Manbij, ont été examinées.
Share/Save/Bookmark