Les familles des dirigeants du Conseil de transition du Sud au Yémen prises en otage aux EAU

date de publication : Sunday 12 August 2018 16:53
Code d'article: 350387
 
 
 
Des sources yéménites ont annoncé que les Émirats avaient pris en otage les familles de plusieurs dirigeants du Conseil de transition du Sud (CTS), dans le but de prévenir toute relation avec le gouvernement démissionnaire.
Le Conseil de transition du Sud a été mis en place au Yémen en mai 2017 par l’ancien gouverneur d’Aden, Aidarous al-Zoubaidi, limogé un mois auparavant par M. Hadi, pour « diriger les provinces du Sud et les représenter à l’intérieur et à l’extérieur » du pays
« Les familles sont détenues aux Émirats et Abou Dhabi s’en sert comme d’un levier de pression », selon le site Arabi21.
Par ailleurs, les dirigeants du CTS concernés par l’affaire – à savoir son président Aidarous al-Zoubaidi, son adjoint Hani ben Barik, le chef de tribu Saleh ben Farid Awlaki, le président du comité général du CTS Ahmad ben Barik, son secrétaire général Ahmad Lamles et un autre chef de tribu Abdol Rab Naqib – auraient tenté d’évacuer leurs familles des Émirats, mais ont été confrontés à l’opposition du gouvernement.
L’objectif d’Abou Dhabi est d’empêcher tout contact de ces derniers avec Mansour Hadi, le président démissionnaire du Yémen et ses partisans.
En mars dernier, des sources yéménites ont fait état des efforts d’une équipe sous la direction de Saleh ben Farid Awlaki en vue d’une réconciliation entre le gouvernement de Hadi et les leaders modérés du CTS.
Share/Save/Bookmark