Assir/Najran ne sont plus sûrs pour les Saoudiens et leurs mercenaires

Taghrib (APT)
Des dizaines de mercenaires opérants au Yémen à la solde de l’Arabie saoudite ont été éliminés dans les régions frontalières d’Assir, Najran et Midi. Le sud saoudien échappe au contrôle de Riyad.
date de publication : Sunday 12 August 2018 16:43
Code d'article: 350382
 
Assir/Najran ne sont plus sûrs pour les Saoudiens et leurs mercenaires
 
Des dizaines de mercenaires à la solde de la coalition d’agression menée par Riyad ont été tués et au moins deux de leurs blindés détruits ; sur les régions frontalières saoudo-yéménites, rapporte Ansarollah, un site d’information lié aux opposants du régime émirati, citant les sources militaires des forces conjointes yéménites.

L’armée yéménite et les comités populaires (Ansarallah) ont attaqué ce week-end, un véhicule blindé appartenant aux mercenaires pro-saoudien près du passage d’al-Baqa, dans la région frontalière saoudienne de Najran, ayant à son bord 10 hommes armés.

Dans les attaques au missile et au mortier contre des bases et les positions des mercenaires dans la région d’Assir et de Jizan, des dizaines d’autres mercenaires ont été abattus.
 
L’armée yéménite a, de même, visé par missiles et obus mortiers, deux positions stratégiques de l’ennemi dans la province frontalière saoudienne de Najran, en infligeant des dégâts importants dans les rangs saoudiens aussi bien en homme qu’en matériel. Ces attaques sont une mesure de représailles quant aux bombardements systématiques et sanglants de la coalition d’agression sur les zones civiles. L’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarallah ont ainsi pris le contrôle de la région.

Selon un rapport de la télévision yéménite Al-Massira, 5 militaires saoudiens ont été tués dans cette attaque.
Share/Save/Bookmark