Attaque au Yémen : l'Arabie saoudite est chargée de mener l'enquête pour ses crimes de guerre

Taghrib (APT)
L'ONU n'a pas demandé l'ouverture d'une enquête indépendante suite aux frappes attribuées à la coalition arabe qui ont fait un carnage au Yémen, tuant notamment 29 enfants. Elle espère que l'enquête menée par Riyad sera «crédible et transparente».
date de publication : Sunday 12 August 2018 15:06
Code d'article: 350355
 
Attaque au Yémen : l
Réuni le 10 août au soir, le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé à ce que soit mené une enquête «crédible et transparente» sur le raid aérien attribué à la coalition arabe dirigée par Riyad, qui a fait au moins 51 morts dont 29 enfants le 9 août, dans le nord du Yémen.


La représentante permanente du Royaume-Uni à l'ONU, Karen Pierce, qui présidait le Conseil et s'exprimait en son nom, a fait part à des journalistes de sa «grande préoccupation» concernant cette attaque, à l'issue d'une réunion à huis clos. Mais la diplomate a précisé que le Conseil de sécurité n'avait pas ordonné le lancement d'une enquête séparée, confirmant ainsi compter sur l'investigation diligentée par Riyad. 

Le 9 août, des frappes aériennes ont provoqué la mort d'au moins 51 personnes à bord d'un bus sur un marché, blessant 77 personnes dont une majorité d'enfants. Un véritable carnage dont les images ont choqué le monde et que les rebelles houtis ont attribué à la coalition arabe. Cette dernière a reconnu avoir mené des frappes qu'elle a qualifié d'acte de guerre «légitime». Face à l'outrage et aux demandes internationales, Riyad a ordonné «l'ouverture immédiate d'une enquête en vue d'évaluer les évènements, d'élucider leurs circonstances».
 
Share/Save/Bookmark