Une petite fille dans l'une des publicités illustre le degré de la tolérance de l'Occident

Taghrib (APT)
La marque de vêtements GAP Kids est sous le feu des critiques après la diffusion d'une campagne de publicité aux Etats-Unis mettant en scène une fillette voilée. Certains en appellent au boycott de la marque.
date de publication : Sunday 12 August 2018 14:29
Code d'article: 350344
 
Une petite fille dans l
H&M, Manix... les polémiques suscitées par diverses campagnes publicitaires croyant avantageusement promouvoir la diversité fleurissent depuis plusieurs années. C'est désormais la marque GAP Kids qui en fait les frais. Le 24 juillet dernier, la marque de vêtements pour enfant a rendu publique une affiche sur les réseaux sociaux sur laquelle on peut voir une fillette voilée. Rapidement, plusieurs voix se sont élevées en France et aux Etats-Unis pour dénoncer cette initiative et appeler au boycott.
 
En France, la polémique a fait réagir jusque dans la classe politique. Ainsi, Anne-Christine Lang, députée La République en marche, refuse de voir des petites filles voilées et annonce qu'elle ne se rendra plus dans les boutiques de la marque GAP.

L'Occident se prétend être défenseur de la liberté des pratiques religieuse.
Share/Save/Bookmark