Yémen : au moins 50 personnes, en majorité des enfants, ont été tuées par des frappes de la coalition saoudienne

Taghrib (APT)
Des frappes saoudiennes ont provoqué la mort d'au moins 50 personnes à bord d'un bus et blessé 77 personnes dont une majorité d'enfants. La coalition saoudienne a reconnu avoir mené des frappes qu'elle qualifie d'acte de guerre «légitime».
date de publication : Sunday 12 August 2018 14:18
Code d'article: 350340
 
Yémen : au moins 50 personnes, en majorité des enfants, ont été tuées par des frappes de la coalition saoudienne
Au moins 50 personnes ont été tuées dans l'attaque qui a visé le 9 août un bus qui les transportait dans la province du Saada, dans le nord du Yémen, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), citant des autorités locales.
 
Mohammed Abdul-Salam, porte-parole du mouvement yéménite houthi, a déclaré que la coalition avait fait preuve d'un «mépris évident pour la vie des civils», car l'attaque avait visé un lieu public surpeuplé dans la ville. Le CICR a déclaré qu'une attaque avait frappé le bus qui conduisait des enfants au marché de Dahyan, dans le nord de Saada. «Nos magasins étaient ouverts et les gens circulaient comme d’habitude. Tous ceux qui sont morts sont des passants, des enfants et des commerçants», a déclaré à Reuters Moussa Abdullah, un témoin qui était soigné à l'hôpital pour des blessures.
 
 

 
Share/Save/Bookmark