Une attaque des insurgés est repoussée par les forces syriennes

Taghrib (APT)
Les forces de l’armée syrienne ont repoussé ce mardi 7 août une attaque des groupes terroristes contre leurs positions militaires dans le village d’al-Sarraf, dans le gouvernorat de Lattaquié au nord-ouest du pays.
date de publication : Wednesday 8 August 2018 12:11
Code d'article: 349148
 
Selon l’agence de presse iranienne IRNA, cette attaque a été menée depuis Jabal al-Turkman dans la province de Lattaquié.

Les sources officielles n’ont pas encore rapporté d’informations sur les détails de cette opération, des sources affiliées aux terroristes ayant prétendu sur les réseaux sociaux que plusieurs militaires syriens auraient été tués et blessés.

Il y a deux ans, l’armée syrienne a réussi, au cours d’une opération d’envergure, à asseoir son autorité sur les régions de Jabal al-Akrad et de Jabal al-Turkman dans le nord et le nord-ouest de la province de Lattaquié, ainsi que sur plusieurs villages ou localités dans cette province, y compris Salma, Kansba et Rabia.

Des groupes terroristes, dont Hayat Tahrir al-Cham, coalition de groupes terroristes réunis autour du Front al-Nosra, se trouvent toujours dans la province de Lattaquié. Il s’agit surtout des terroristes étrangers ayant reçu pour la plupart des entraînements militaires sur le territoire turc.

À noter que la ville de Lattaquié, chef-lieu de la province homonyme et située sur les côtes de la Méditerranée, est la cinquième ville du pays en termes de superficie et de population après Damas, Alep, Hama et Homs.

Selon le ministère syrien de la Défense, l’armée syrienne a ouvert le feu sur les terroristes à 14 reprises au cours de ces dernières 24 heures : cinq fois dans la province de Lattaquié et sept fois dans la province d’Alep. Dans le même temps, des observateurs turcs ont enregistré des tirs à deux reprises dans la province d’Idlib.

L’agence de presse syrienne SANA a annoncé, plus tôt dans la journée, que les forces armées syriennes avaient réussi à couper les voies d’approvisionnement des terroristes affiliés au Front al-Nosra, dans le nord du gouvernorat de Hama, à proximité de la frontière administrative de celui d’Idlib.
Share/Save/Bookmark