Les premières images de la nouvelle barrière maritime israélienne

Taghrib (APT)
Les premières images de la nouvelle barrière maritime autour de la bande de Gaza ont été révélées par le ministère israélien des Affaires militaires.
date de publication : Monday 6 August 2018 13:16
Code d'article: 348449
 
Les premières images de la nouvelle barrière maritime israélienne
Les premières images de la barrière maritime entre Israël (Palestine occupée, NDLR) et Gaza ont été révélées par le ministère des Affaires militaires du régime israélien, environ deux mois après le début des travaux sur la barrière, construite sur la plage de Zikim.

Le ministère israélien des Affaires militaires a diffusé, dimanche 5 août au soir, dans une vidéo sur son compte Twitter, la construction de la barrière maritime autour de la bande de Gaza.

« La construction de la barrière autour de la bande de Gaza, terrestre et maritime, se poursuit rapidement (…) la barrière bloquera effectivement toute possibilité d’entrer en Israël par la mer. Cela contrarie davantage le Hamas, qui perd maintenant un autre atout stratégique après avoir investi des sommes énormes dans son développement », a dit Avigdor Lieberman.

La barrière fait 200 mètres de longueur, 50 mètres de large et sa clôture mesure 6 mètres de haut. Elle doit empêcher les infiltrations depuis la mer dans la bande de Gaza.

 
La nouvelle démarche du régime israélien, qui est une violation de toutes les règles internationales, intervient deux semaines après que la chaîne 10 de la télévision israélienne a prétendu que l’ONU était en train de concevoir, avec l’Égypte, un plan sans précédent pour atténuer la tension entre Tel-Aviv et le Hamas.

Avec deux millions d’habitants, la bande de Gaza fait déjà l’objet, depuis longtemps, d’un blocus terrestre, qui l’a transformé en une prison à ciel ouvert. Ces habitants doivent désormais faire face à de nouveaux problèmes avec la construction de cette barrière maritime.

Depuis 2014 et l’agression israélienne contre Gaza, ce ne sont pas seulement les « tunnels souterrains » de la Résistance qui obsèdent les Israéliens et contre lesquels ils ne peuvent concrètement rien faire. La marine israélienne avoue observer avec crainte les capacités maritimes croissantes de la Résistance. La riposte israélienne consiste jusqu’ici à ouvrir le feu sur les pêcheurs palestiniens. 

Mais cette barrière, la énième dont s’entoure l’entité israélienne, saura-t-elle protéger l’occupant alors que les tensions continuent à s’exacerber non seulement à Gaza, mais aussi en Cisjordanie ?

La marine affirme craindre des attaques « en mer et depuis la mer » et croit que la Résistance palestinienne continue à développer à la fois « ses tactiques et ses armements pour mener une guerre maritime » et à « s’entraîner sans relâche pour mener des attaques avec ces nouveaux équipements ».

Les analystes israéliens ont également prévenu qu’Israël pourrait être vulnérable aux mines marines.

Le 8 juillet 2014, quatre commandos marins des brigades Qassam ont pris d’assaut la colonie Zikim, située sur la côte est d’Israël. Les militaires israéliens déployés sur une base israélienne ont été pris de court et plusieurs d’entre eux ont été tués.
Share/Save/Bookmark