Irak : les forces de sécurité ont arrêté des membres de Daech

Taghrib (APT)
date de publication : Wednesday 25 July 2018 12:15
Code d'article: 345575
 
Irak : les forces de sécurité ont arrêté des membres de Daech
 
 
Le ministère irakien de l’Intérieur a annoncé lundi que les forces de sécurité avaient arrêté une trentaine de membres de Daech, dont trois dirigeants du groupe terroriste, dans différentes villes de l’Irak.

« Les forces de police de Ninive ont arrêté 23 [terroristes de Daech] dans la province de Mossoul », a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Saad Maan, dans un communiqué.

« Les terroristes ont été arrêtés dans le district d’al-Qods, dans l’est de Mossoul », indique le porte-parole.

Parmi les détenus figurent trois hauts responsables du groupe, chargés de collecter la zakat auprès des habitants du sud de Mossoul, indique le communiqué ministériel.

Le général irakien Yahya Rassoul, porte-parole du Commandement conjoint des opérations de l’Irak, a fait part de l’arrestation de 5 terroristes présumés dans la province de Souleimaniyah au nord de la Syrie.


Le général Rassoul a ajouté que le quartier général du commandement militaire de Bagdad a fait part de la découverte de 6 mines artisanales, laissées par Daech dans le sud-ouest de la province.
Les forces de sécurité irakiennes ont par ailleurs découvert 37 mines artisanales dans le village de Tal Jadou’e et 2 autres engins dans le village de Hatamiya à l’ouest de Massoul, chef-lieu de la province de Ninive.


Une source proche des services de sécurité irakiens a par ailleurs annoncé que trois éléments de Daech, qui projetaient à prendre d’assaut la ville d’al-Azim dans la province de Diyala, avaient été abattus par les forces populaires des Hachd al-Chaabi à proximité de la ville.
Par ailleurs, la police fédérale a annoncé avoir saisi une bonne quantité de munitions militaires dans la province de Kirkouk.
Lors d’opérations de patrouille de la police dans les 13 districts de cette province, 42 mines artisanales, 6 véhicules suspects, 3 roquettes et une grande quantité de munitions ont été découverts et saisis, selon le communiqué de la police.
La police ajoute qu’elle a pu saisir 35 mortiers de 72 mm, 14 mortiers de 82 mm et 47 engins explosifs.
Bien que le gouvernement irakien ait annoncé il y a 8 mois la libération officielle de l’Irak, les forces de sécurité, soutenue par les combattants des Hachd al-Chaabi, s’efforcent de débusquer les cellules souterraines de Daech partout en Irak.  
Malgré la défaite écrasante du groupe terroriste dans ses principaux bastions à travers l’Irak, les takfiristes continuent de lancer des attaques sporadiques contre les troupes irakiennes. Selon les responsables de sécurité irakiens, Daech représente toujours une menace contre la stabilité du pays.
Daech a proclamé son « califat » dans un tiers des territoires de l’Irak et de la Syrie voisine en 2014. Une coalition internationale dirigée par les États-Unis a lancé en 2016 une intervention militaire dans les deux pays, prétendument pour chasser les éléments de Daech, mais celle-ci n’a donné aucun résultat. Les terroristes y ont été éradiqués par les armées gouvernementales irakienne et syrienne, avec le soutien des forces populaires des deux pays.
Share/Save/Bookmark