L'ONU impose un embargo sur les armes au Soudan du Sud

Taghrib (APT)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a imposé vendredi un embargo sur les armes au Soudan du Sud et des sanctions contre deux responsables militaires, alors que les tractations diplomatiques n'ont pas, en près de cinq ans de conflit, réussi à mettre un terme à la guerre civile.
date de publication : Saturday 14 July 2018 09:40
Code d'article: 343033
 
L
 
Le texte adopté établit un embargo sur les armes jusqu'au 31 mai 2019 à destination du Soudan du Sud. Il autorise les Etats membres de l'ONU à détruire ou neutraliser toute cargaison d'armes interdites en vertu de l'embargo.

La résolution souligne la "préoccupation profonde" du Conseil de sécurité "face à l'échec des dirigeants du Soudan du Sud à mettre un terme aux hostilités" et "condamne les violations continues et flagrantes" de l'accord de cessez-le-feu et de libre accès humanitaire conclu en 2015.

Le Soudan du Sud, qui a obtenu son indépendance soutenue par les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux du Soudan en 2011 , est en guerre civile depuis 2013.


- Six abstentions -
La résolution a toutefois été adoptée de justesse, symbole des divisions régnant au sein du Conseil de sécurité.

Pour être adoptée, une résolution doit recueillir au minimum neuf voix sur les 15 pays membres et éviter qu'un des cinq membres permanents n'oppose son veto.

Six pays (Russie, Chine, Ethiopie, Guinée équatoriale, Kazakhstan et Bolivie) se sont abstenus.

L'ambassadeur éthiopien, Tekeda Alemu, dont le pays est à la tête des efforts de paix au niveau régional, s'est opposé à l'embargo, arguant que cela risquait de miner les tractations diplomatiques.

 
Share/Save/Bookmark