La victoire de l'armée syrienne contre les combattants de Daech est minimisée

Taghrib (APT)
Mardi, l'ONU comme d'autres organisations et ONG internationales qui lancent la lumière sur le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, dans le sud de Damas, parle de la destruction de ce camp et que les habitants ne peuvent pas revenir dans leur habitation.
date de publication : Wednesday 23 May 2018 11:13
Code d'article: 332572
 
La destruction du camp par l'armée syrienne est toujours insistée dans les médias occidentaux et de certains pays de la région hostiles au pouvoir syrien.

La victoire de l'armée syrienne contre le plus dangereux groupe terroriste est ainsi marginalisée.

Yarmouk a été meurtri par les combats et il est difficile d'imaginer la reprise d'une vie normale, a indiqué l'agence de l'ONU qui vient en aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA).

Situé à sept kilomètres du centre de Damas, Yarmouk était initialement un camp de réfugiés créé par l'ONU dans les années 1950 pour accueillir les Palestiniens chassés de leurs terres ou fuyant la guerre israélo-arabe après la création de l'Etat hébreu en 1948.
Share/Save/Bookmark