Plus de 1 000 Palestiniens blessés par des tirs israéliens à l'est de la bande de Gaza

Taghrib (APT)
Plus de 1 000 Palestiniens ont été blessés vendredi lors des affrontements violents entre des manifestants palestiniens et des soldats israéliens stationnés à la frontière entre Israël et l'est de la bande de Gaza, ont indiqué des sources médicales.
date de publication : Saturday 5 May 2018 11:03
Code d'article: 328521
 
Ashraf al-Qedra, un porte-parole du ministère palestinien de la Santé, a déclaré aux journalistes que des manifestants avaient été blessés par balles réelles, balles de métal recouvertes de caoutchouc, shrapnel et gaz lacrymogène.
 
Les affrontements ont éclaté vendredi après-midi, à la fin des prières du vendredi.
 
 
Ce sixième vendredi consécutif de mobilisation fait partie des rassemblements sous le nom de "la Grande marche du retour" qui a commencé le 30 mars et qui devraient se poursuivre jusqu'au 15 mai, lendemain de l'indépendance israélienne, jour de la Nakba ou "Jour de la Catastrophe".
 
Selon des témoins, juste après la prière du vendredi, des centaines de personnes se sont rendues dans cinq endroits différents le long de la frontière entre l'est de la bande de Gaza et les Territoires occupés par le régime israélien, ont brûlé des pneus pour se protéger des tirs des soldats et des snipers israéliens. 
 
 
Share/Save/Bookmark