Quelques jours après l'attaque des Etats-Unis et leurs alliés, l'OIAC attendue à Douma mercredi

Taghrib (APT)
L'Organisation internationale pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) visitera Douma après les frappes des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne contre des sites militaires syriens.
date de publication : Tuesday 17 April 2018 15:01
Code d'article: 325110
 
Quelques jours après l
 
C'est à Douma que les experts de l'Organisation internationale pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui ont entamé leur enquête dimanche, attendaient de pouvoir accéder pour enquêter sur une attaque chimique présumée.

La Russie a affirmé que leur entrée avait été retardée en raison de "problèmes de sécurité", notamment en raison des routes devant être déminées. Elle a ensuite assuré que leur arrivée était prévue mercredi.

La mission de l'OIAC "n'a pas encore été déployée à Douma", a annoncé lundi à La Haye le directeur de l'organisation, Ahmet Uzumcu, lors d'une réunion d'urgence des Etats membres du conseil exécutif. La Syrie et la Russie ont invoqué des "problèmes de sécurité", a-t-il ajouté.

Les frappes occidentales sont intervenues malgré la présence en Syrie des enquêteurs de l'OIAC qui ont débuté dimanche leur mission dans le plus grand secret. Ces experts ont pour mandat d'enquêter sur l'utilisation éventuelle d'armes chimiques, mais pas d'en identifier les auteurs.

 
Share/Save/Bookmark