L'attaque occidentale contre la Syrie était incapable de changer la situation

Taghrib (APT)
Vendredi, le président des Etats-Unis Donald Trump a annoncé le lancement d'une opération militaire contre la Syrie avec la participation de la France et du Royaume-Uni. L'objectif de cette attaque était, selon le président américain, la punition du gouvernement syrien que Trump et ses alliés accusent à plusieurs reprises d'utiliser des armes chimiques dans les zones urbaines et contre les rebelles et les civiles.
date de publication : Monday 16 April 2018 14:52
Code d'article: 324930
 
L
Quelques points restent à être éclaircis sur l'offensive américaine et ses deux alliés cotre la Syrie. Premièrement, les Etats-Unis ont joué à la fois le rôle de juge et de l'exécuteur. Malgré le dément de la Syrie et de la Russie, les Etats-Unis et ses alliés, après avoir être incapable de suivre leurs objectifs auprès l'ONU, ils font recourir à une attaque militaire. Il est très évident que les Etats-Unis et leurs deux alliés occidentaux ont fait fi aux règles internationales qui insistent sur l'égalité de l'utilisation des forces contre un pays.

De même, les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni n'ont pas attendu que les organisations internationales chargées de l'enquête sur les armes chimiques et leur utilisation de désigner les responsables de l'attaque chimique contre les gens à Douma.

C'est très intéressant de voir les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni d'accuser la Syrie d'utiliser les armes chimiques et de l'attaquer et quelques jours plus tard ils recourent à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) pour désigner l'auteur de l'attaque chimique à Douma.

Deuxièmement, la question pose sur la motivation de l'armée syrienne pour mener une attaque chimique dans la région de la Ghouta orientale dont plus de 90 pourcent est sous le contrôle de l'armée syrienne où moment de l'attaque chimique. Les victoires consécutives de l'armée syrienne face aux différentes factions armées et extrémistes perturbent l'idée d'une attaque chimique par l'armée syrienne. L'utilisation des armes non-conventionnelles a pour l'objectif de changer le rapport du pouvoir sur le terrain de guerre.

Troisièmement, les opposants au système syrien ont critiqué la faiblesse et la petite ampleur de l'attaque des Etats-Unis et leurs alliés contre la Syrie. Il devient de plus en plus évident que l'attaque occidentale n'a pas changé la situation en Syrie où l'armée syrienne continue à chasser les insurgés des villes et des villages partout dans le pays. cette attaque est justifiée en grande partie comme un geste des Etats-Unis pour tenir leurs promesses sur l'attaque contre la Syrie.
Share/Save/Bookmark