200 000 Syriens ont fui la ville Afrine à la suite de l'opérations de l'armée turque

Taghrib (APT)
Les dirigeants des groupes de miliciens kurdes au nord de la Syrie ont déclaré que suite à l'agression turque sur la ville d'Afrin, plus de 200 000 Syriens avaient été déplacés.
date de publication : Tuesday 20 March 2018 12:44
Code d'article: 319502
 
Selon les responsables kurdes, les habitants de la région n'avaient plus de logement et plus d'accès à l'eau et à la nourriture.

Hevi Mustapha, un des leaders kurdes a déclaré: " Les personnes qui ont une voiture dorment dedans et celles qui n'en ont pas, dorment avec leurs enfants, sous les arbres."

Les forces dirigées par les Turcs ont réussi à s'emparer hier, 18 mars, du centre de la ville d'Afrin dans le nord de la Syrie et à achever le contrôle de la région après huit semaines de combat et la retraite des miliciens kurdes.

Mustapha raconte qu'il existe toujours à Afrin, des civils qui sont exposés aux menaces venant des groupes dirigés par la Turquie.
Share/Save/Bookmark