Téhéran répond franchement aux exigences répétés par le ministre français des AE

Taghrib (APT)
Téhéran n'entreprendra aucune négociation lorsqu'il s'agira de questions intérieures et de la sécurité nationale du pays, a affirmé le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.
date de publication : Tuesday 20 March 2018 12:39
Code d'article: 319497
 
Téhéran répond franchement aux exigences répétés par le ministre français des AE
Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Bahram Qassemi, a dénoncé, ce lundi 19 mars, les déclarations du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, en marge de la réunion ministérielle de l’Union européenne à Bruxelles sur un prétendu rôle suspicieux de l’Iran dans la région.


Qassemi a dénoncé des allégations « incompréhensibles, étranges et illogiques », ajoutant que les responsables iraniens avaient exprimé avec transparence et clarté les positions du pays envers diverses questions régionales et internationales, lors de la récente visite de M. Le Drian à Téhéran.

Ces accusations répétitives, après de vastes pourparlers qui ont eu lieu à Téhéran, éveillent les doutes, selon le diplomate iranien, sur l’efficacité de dialogue avec certains hommes d’État européens.

« La politique défensive iranienne est claire, précise, dissuasive et conforme aux intérêts nationaux du pays », a affirmé Bahram Qassemi, ajoutant :

« Il relève du droit indéniable de l’Iran de rédiger sa politique défensive dans le cadre des intérêts de son peuple et de façon à ce que les autres ne puissent pas se permettre la moindre agression contre l’Iran et le peuple iranien. »

Le diplomate iranien a affirmé que l’Iran est pour la sécurité, la stabilité et le développement économique pour tous les pays de la région, ce qui ne pourrait s’obtenir que par des efforts collectifs.

Avant la réunion consultative des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a plaidé pour l’alignement des pays membres pour contrer le programme de missiles iranien.

Le Drian a affirmé qu’il faudrait défendre avec détermination l’accord sur le nucléaire iranien, mais il a pourtant plaidé pour les mesures collectives des Européens contre les menaces balistiques et régionales de l’Iran.
Share/Save/Bookmark