La République tchèque annule le contrat d’achat des radars israéliens

Taghrib (APT)
La ministre tchèque de la Défense a annoncé que son pays avait annulé le contrat d’achat des 8 radars multi-missions ELM-2084 conçus par Israël.
date de publication : Sunday 18 March 2018 16:10
Code d'article: 319124
 
La République tchèque annule le contrat d’achat des radars israéliens
La ministre tchèque de la Défense, Karla Šlechtová, a annoncé que le processus d’achat des radars israéliens avait été suspendu en raison de l'incompatibilité de ces radars avec les systèmes de radars de l’OTAN.

« Les radars tridimensionnels conçus par la société israélienne Elta que Prague avait l’intention d’acheter depuis longtemps ne sont pas en réalité compatibles avec les systèmes de défense anti-aérienne de l’OTAN », indique la ministre tchèque.

Elle a souligné : « Je n’endosserai pas une telle commande dangereuse si ces radars ne sont pas compatibles avec le système de défense de l’OTAN. »

Selon la ministre tchèque de la Défense, l’agence nationale de cybersécurité et des renseignements de la République tchèque n’a pas donné son aval à l’utilisation de ces radars tridimensionnels et sans l'autorisation de cette instance, ces radars ne peuvent pas s’intégrer dans les infrastructures actuelles de l’OTAN.

La République tchèque avait décidé de remplacer ses radars soviétiques par le modèle israélien.

Le radar sophistiqué ELM-2084 est capable de détecter et d'intercepter, en même temps, les cibles aériennes et balistiques et de fournir des directives de contrôle de tir pour l'interception de missiles ou la défense aérienne de l'artillerie.

Cette décision intervient alors que la République tchèque entretient de très bonnes relations diplomatiques avec Israël et a apporté son soutien à la décision de Donald Trump de transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Qods.
Share/Save/Bookmark