La justice suspend un plan d'expulsion israélienne de milliers d'Africains

Taghrib (APT)
La Cour suprême a suspendu un plan controversé du gouvernement israélien prévoyant l'expulsion prochaine de milliers de migrants africains entrés illégalement dans les territoires occupés, selon la copie de l'arrêt rendu jeudi.
date de publication : Friday 16 March 2018 16:28
Code d'article: 318746
 
La justice suspend un plan d
La Cour, saisie par des organisations de défense des migrants, a gelé le plan jusqu'au 26 mars, donnant à l'Etat jusqu'à cette date pour fournir l'argumentaire légal détaillé sur lequel repose sa décision d'expulsion.

Le gouvernement de Benjamin Netanyahu, le plus à droite de l'histoire d'Israël, veut expulser des milliers d'Erythréens et de Soudanais entrés illégalement et qui n'ont pas de demande d'asile en cours d'instruction.

Il leur donne le choix: partir d'ici à début avril --soit pour leur pays d'origine, soit pour un pays tiers-- ou aller en prison indéfiniment jusqu'à ce qu'ils consentent à être expulsés.

Les autorités n'ont toutefois pas indiqué vers quels pays les migrants pourraient expulsés, sachant qu'Israël reconnaît tacitement qu'ils ne peuvent être renvoyés au Soudan ou en Erythrée sans mettre leur vie en danger.

 
Share/Save/Bookmark