Russie : un réseau terroriste démantelé

Taghrib (APT)
Le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie a annoncé mardi le démantèlement à Moscou d’un réseau chargé de transférer des éléments du groupe terroriste Daech de la Russie vers l’Irak et la Syrie.
date de publication : Thursday 15 March 2018 10:43
Code d'article: 318370
 
Russie : un réseau terroriste démantelé
« Ce réseau transférait en Irak et en Syrie les migrants illégaux venus des pays de l’Asie centrale », a précisé le Service fédéral de sécurité.

Lors d’un coup de filet mené à Moscou et dans sa banlieue, 3 équipes de faussaires de documents administratifs affiliées à Daech ont été découvertes et 60 ressortissants étrangers ont été arrêtés.

Certains éléments de Daech en Syrie et en Irak sont venus des républiques du sud de la Russie ou des pays de l’Asie centrale qui entretiennent des liens très étroits avec le grand frère russe. Le retour de ces terroristes en Russie ou dans leurs pays représente un danger potentiel pour la sécurité russe.

La crise en Syrie et celle de l’Irak ont été déclenchées respectivement en 2011 et en 2014 à la suite d’une vaste offensive des groupes terroristes soutenus par l’Arabie saoudite, les États-Unis et leurs alliés dans le but de changer les équations régionales en faveur d’Israël.

Le 17 novembre 2017, grâce aux conseillers de la RII, les forces irakiennes ont réussi à libérer le dernier fief de Daech, la ville de Rawa, dans la province d’al-Anbar, dans l’ouest de l’Irak. Avec la libération de cette ville, les forces irakiennes en ont pratiquement fini avec Daech en Irak.

Épaulée par les combattants de l’axe de la Résistance et soutenue par la Russie, l’armée syrienne a réussi le 19 novembre 2017 à libérer la ville d’Abou Kamal dans le sud de la province de Deir ez-Zor, dans l’est de la Syrie.

Avec la libération de cette ville, les daechistes ont fui dans le désert entourant les provinces de Deir ez-Zor et de Homs.
Share/Save/Bookmark